dimanche 29 décembre 2013

Happy Birthday Shanilara ! :) [Nail Art]

Enfin... Pseudo NA :D

Pour l'anniversaire de Shanilara, j'ai décidé de me remettre au Nail Art, du moins, j'ai essayé, je peux vous dire que l'imagination n'était pas au RDV, pour l'occasion, j'ai laissé pousser mes ongles que je vais m'empresser de recouper après cet article.

On souhaite aujourd'hui une douce et belle journée ensoleillée à Shanilara, blogueuse NA que j'adore et fan de Muse, si c'est pas de la boulette ça !
J'ai même réussi à attraper des rayons de soleil pour choper la magie holo du Blue Heaven de Color Club :)




Je te souhaite énormément de bonheur, des tonnes de concerts de Muse, des voyages, du NA coloré à gogo et je te fais pleins de bisous :)

Allez zou, je te laisse bouger ton popotin sur cette petite merveille qu'est Bliss !

vendredi 27 décembre 2013

"La jeune fille".

Je suis intérimaire donc forcément, je me retrouve dans pleins de boîtes différentes avec des personnes de tout âge. Par défaut, je vais toujours vouvoyer les gens contrairement à eux. Je crois qu'il y a une seule et unique boîte où UNE personne me vouvoie (personne adorable au passage). En soi, je ne trouve pas que ce soit forcément un manque de respect que de tutoyer un intérimaire, ce qui me dérange, c'est que les gens ont tendance à me tutoyer parce que je fais beaucoup plus jeune que mon âge.

Au début, ça te fait sourire, tu te dis que tu vas les laisser croire que t'as 20 ans, tu les laisses te traiter comme une gamine puis tu les vois s'étonner quand ils apprennent ton âge, "Ooooh, mais tu les fais pas du tout !", je réponds toujours avec le sourire "Bah, je suis asiatique, je fais plus jeune.". Très franchement, aujourd'hui, je souris jaune (elle est bonne celle-là hein ? Je sais, je sais...). 
On m'appelle très/trop souvent "la jeune fille", ou "la jeune demoiselle", bordel de merde, je sais que je parle très souvent de mon côté femme-enfant, je l'aime d'ailleurs mais merde, je suis une femme avant tout hein ! La jeune fille elle a 30 ans bientôt hein.
Le pire, c'est quand la personne parle de toi, devant toi en disant "La jeune fille va te faire ça !" en te regardant avec un sourire niais, j'ai des envies de meurtres qui me passent par la tête et je souris bêtement "Oui bien sûr !" :) J'ai limite l'impression qu'on va me tendre une sucette par moments. 
Aujourd'hui, le patron est venu expliquer un truc à un de ses employés en lui disant "Bah elle va... Oh désolée, c'est quoi ton prénom déjà ?", non, pas "déjà", t'as jamais su mon prénom vu que tu m'appelles toujours "La jeune fille" trouduc !
Puis y a les personnes plus jeunes que toi, qui t'appellent aussi "La jeune fille", j'ai juste envie de répondre "Non mais, sinon, tu sais que j'ai mmmm 8 ans de plus que toi cocotte ? Donc si tu pouvais éviter de m'appeler comme ça, j'apprécierais grandement !". 

Bref, ne pas faire son âge, c'est bien mais seulement à partir de 40 ans.

vendredi 20 décembre 2013

[Vis ma vie de groupie] Ma passion pour les frères Hanson.


"Quoiiii ? Ils sont pas morts eux ?"
 Si si, ils font des albums et des concerts en mode fantôme !
"Mmm bop wap dap dou bop !" Bordel mais ce ne sont pas les bonnes paroles...
"Hahaha, les trois gamins aux cheveux longs ?" Au cas où les Hanson auraient oublié de grandir hein... Puis très franchement, vu ce que sont devenus les trois gamins aux cheveux longs, je leur dirais pas non !

Voilà le genre de phrases auxquelles j'ai droit en général, je peux vous dire que c'est pas de tout repos d'être fan des Hanson hein !
Pour ceux qui ne seraient pas au courant, ils n'ont pas sorti qu'un single, je vous jure, ils savent chanter autre chose qu'Mmm bop ! Ils savent chanter tout court aussi si vous en doutiez ;)
Pour ceux que ça intéresse d'en savoir plus sur le groupe, l'adorable Myrina et la bombasse de Junkan vous en disent un peu plus par là  et là ! (Ah oui, je ne vous ai pas prévenus, nous formons une sectes, nous, fans des Hanson !)

J'ai commencé cet article dimanche pour vous raconter le concert que j'ai vécu vendredi dernier mais au final, je me mettais toujours à écrire ce que je ressens pour eux, je vais donc vous raconter cette belle histoire d'amour, histoire qui dure depuis 16 années, bientôt 17 ! Comme l'a dit Junkan (ici), plus de la moitié de notre vie !



Le commencement :


Tout a commencé quand mon grand frère qui partait en court, m'a demandé de lui enregistrer le clip "Mmm Bop" des frères Hanson, "C'est trois frères blonds, dès que tu vois, tu enregistres"... J'ai donc patienté devant M6, j'ai vu des blond/es (?!!), je me disais "Mais non, c'est une fille qui chante là !", comme beaucoup de personnes je pense... J'avais déjà entendu la chanson plusieurs fois à la radio, je ne m'étais pas plus intéressée à eux mais après cette vidéo, ils m'ont vraiment intriguée ces petits jeunes !
J'ai donc regardé ce clip en boucle et je me suis renseignée un max sur ces petits bonhommes, j'enregistrais tous leurs passages TV/radio.
J'ai acheté l'album à la sortie, enfin... Ma maman me l'a acheté et là WOW, tout simplement génial, j'aimais toutes les chansons sans exception, toutes ces petites merveilles qui n'avaient rien à voir avec Mmm Bop, qui l'aurait imaginé ? (Peu de monde apparemment vu les préjugés !)
J'étais déjà super méga supra groupie à la base, j'allais même les attendre en bas de leur hôtel, le Royal Monceau, aaaah que j'en ai passé des heures devant ! J'ai même donné une lettre à Taylor, je me souviens exactement de ce moment... Beaucoup de fans, peu de retenue, il a "arraché" ma lettre et a touché ma main par la même occasion, je peux vous dire que j'étais sur un petit nuage, 10 minutes plus tard, il sortait à la fenêtre de sa chambre, nos coeurs de groupies n'en pouvaient plus. N'empêche, qu'est-ce que j'ai honte de cette lettre aujourd'hui, c'était à base de jeux de mots avec leurs paroles de chansons, j'ai quand même mis "Taylor, I want to be stuck in the middle of nowhere with you" MAIS QUI ÉCRIT ÇA ?! Bon, j'étais jeune... Mais qu'est-ce que j'ai honte ! Puis, je vous parle pas des fautes...
J'ai raté leur tout premier concert... Moi qui étais persuadée que ma mère céderait le jour même, je me suis mis le doigt bien bien profond dans l'oeil. J'ai passé ma nuit du 9 juin 1998 à pleurer sous mon bureau (et on ne se moque pas !). Maman, t'as vraiment pas assuré sur le coup mais j't'aime quand même ! Le lendemain, quand on me demandait si ça allait, je fondais en larmes... Pas simple la vie d'ado !

Bref, dur moment de ma vie, mais ne vous inquiétez pas, je m'en suis remise... Non, je rigole, c'est un des plus gros regrets de ma vie ! Le pire, c'est que je ne plaisante pas quand je dis ça.
Bon, je harcelais mon entourage avec les Hanson, je leur mettais toujours l'album, bah, figurez-vous que plusieurs ont beaucoup apprécié et ont acheté l'album par la suite et il y avait des adultes dans le tas !

Le temps est passé, après le 2ème album (sans compter 3 car Garage, album indie enregistré en 95/96 et Snowed in, album de Noël) il me semble, j'ai laissé tomber puis je ne sais plus comment, je me suis retrouvée inscrite à un forum de fans francophones (qui est devenu HFF aujourd'hui), j'ai appris qu'ils étaient en concert en 2004 wouhouuuuuuuu, je suis adulte, je vais ENFIN pouvoir les voir !
J'ai ensuite traîné mon copain de l'époque qui appréciait pas mal l'album Underneath (leur 3ème) à leur concert au Grand Rex, moment magique avec la personne que j'aime dans une salle magnifique !

Par moment, j'en avais plus rien à foutre des Hanson et je pensais ne plus être fan mais non, par exemple, quand j'ai vu ce flashmob auquel je n'avais pas participé parce que je suis une tapette qui a trop honte de danser devant des gens en étant en plus filmée, je me suis mise à pleurer, je trouvais ça beau, vraiment. J'étais tellement fière de faire partie de cette communauté.

Il est pas merveilleux ce flashmob ? Faut avouer qu'on en voit rarement, surtout en France d'aussi classes !

Ils ont fait leur retour sur scène à Paris au Bataclan en Novembre 2011, BORDEL, il était temps les mecs ! Après ce concert, ma Cindike m'a dit qu'ils allaient faire un concert à Montréal en Février 2012, quand j'ai vérifié la date, que j'ai vu que ça tombait le 11 Février, un jour avant mon concert, IMPOSSIBLE DE NE PAS Y ALLER !  Je retournais dans cette ville où j'avais vécu pendant un an et demi, je revoyais les Hanson, pour finir en beauté, je me faisais tatouer le 14 Février, un tatouage en rapport avec les trois frères bien entendu :)
Bon, on s'est carrément gelé le cul et surtout les pieds, -15°, -25° ressenti (bon, ça va, c'est pas si froid pour un mois de Février là bas). On avait quand même du soleil et ça, c'était génial :)


J'ai pu les rencontrer tous les trois aux chiottes d'un café avec ma toupine Alex. On était tellement sous le choc qu'on a pas osé leur parler. Taylor nous a quand même fait un petit "Hey !" avec un trèèèès joli sourire.
A la fin du concert, on a pu rencontrer Zac et Isaac, le pauvre chou de Taylor n'est pas sorti parce qu'il était malade, ou ptet qu'il avait juste pas envie de se les geler ? :D
J'ai une sale gueule, la fille qui nous a prises en photo ne sait pas cadrer mais on s'en fouuuut, on avait nos photos ! 


Puis, vendredi dernier, de retour au Trabendo... Fan ingrate que je suis, je n'avais écouté que deux fois leur dernier album Anthem, il ne me plaisait pas plus que ça, du coup... Bah putain, j'ai vécu un des moments les plus MAGIQUES de ma vie, pas de ma vie Hansonienne, de TOUTE MA VIE ! Avant que le concert commence, petite photo avec Geri (oui, encore une membre de la secte) pour narguer notre connasse de Ludi (et hop ! Encore une !) qui n'était pas présente.
Je vous la fais courte mais malgré toutes les chansons que je ne connaissais pas, je me suis éclatée comme JAMAIS ce qui est assez rare quand je ne connais pas les chansons. On les sentait tellement heureux d'être là, on était heureux (oui oui, il y a des fans hommes) qu'ils soient heureux et ainsi de suite. C'était un réel partage. 

Quelques photos :






Je vous mets la seule vidéo que j'ai filmé, la lumière fait de drôles de choses mais bon... Notez ce silence du public, on a pas trop la classe les fans françaises ? Sages comme des images !
En tout cas, vous pouvez les critiquer mais leur performance vocale, on peut pas leur enlever ça.
Too much Heaven (reprise des Bee Gees)


La Street Team avait organisé une petite surprise, bonnets de Noël pour le public, qu'on a enfilé en vitesse juste avant le rappel où ils allaient chanter deux chansons de Noël, ils étaient étonnés et ravis je pense vu qu'on a eu droit à un petit bonus ! White Christmas a cappella, le moment le plus émouvant du concert. Mais c'est pas tout, MamanDinde (C'est la dernière j'vous promets !)  m'a laissé sa place au premier rang pour ce rappel, je ne la remercierai jamais assez pour ce merveilleux cadeau de Noël !

(Merci encore à Junkan et toute la ST, c'était magique !)


C'est pas trop mignon ça ? Non, Taylor ne se moque pas de nous, il est étonné de notre performance vocale ! Bon, on a un peu beaucoup raté le "white" de fin, j'ai une excuse, j'étais trop occupée à rigoler !
Merci Ava (Ah ? J'avais dit que MamanDinde était la dernière ? ;)) pour cette vidéo ! Je vous conseille d'ailleurs de lire son article bien écrit qui explique ce que l'ont ressent un peu toutes.
On a pu les voir après le concert, les pieds dans la gadoue, la gueule sous la flotte mais putain, que ça valait le coup ! J'ai enfin ma photo avec Taylor, mon fantasme de toujours ! Il était tellement adorable, rester un bon moment dans le froid pour des groupies, sachant qu'ils le font assez enfin très souvent, je trouve ça assez honorable.
La photo avec les toupines (il est trop classe mon bonnet de Noël hein ?)


Ma sale gueule avec Taylor (un jour, j'aurai une tête normale, un jour...)

Avec Ike, j'ai déjà une meilleure tête !
Zac n'est pas sorti, un jour, je les aurai tous les trois, un jour...

Une petite photo souvenir juste après avoir passé un peu de temps avec Ike, beaucoup avec Taylor :D On pourra dire que ce vendredi 13 nous aura porté bonheur :) Je dirais même le mois de Décembre entier, j'enchaîne les missions d'intérim et j'peux vous dire que ça fait du bien de re-bosser régulièrement ! On va dire que les Hanson me portent bonheur pour ce mois-ci :) (Voilà, c'était la minute HS)


Je peux vous dire qu'Anthem, aujourd'hui, je l'aime et pas qu'un peu ! A ma pause déjeuner ce midi, je suis retombée en adolescence à gribouiller des trucs sur mon carnet.


Je vais finir cet article par mes deux chansons préférées d'Anthem :
On commence par Fired up version live et studio, Taylor ne fait pas tous ses "Uh uh" trop sexy en live, c'est bien dommage !


Puis Tragic Symphonie, pareil, tout pleins de "Uh uh" *bave*


La manière excessivement sexy qu'a Taylor de chanter doit pas mal jouer sur le fait que ce soient mes chansons préférées ;) Avouez qu'elles donnent pas mal envie de shaker son booty !

Voilà, être fan, c'est tout plein de choses mais ça, je vous l'expliquerai un autre jour !
Je suis fière d'être fan d'Hanson, de faire partie de la communauté qu'est HFF. Tout ça, cette grande famille, c'est beaucoup de moments partagés, des embrouilles de filles (eh ouais, normal !), des moments intenses partagés avec des fans qui sont devenues de véritables amies, des moments partagés avec ce groupe qu'on aime depuis tant d'années. Une passion qui nous unit, une passion qui nous prend aux tripes et pour rien au monde je n'échangerais mon fanatisme qui m'apporte tant.
Les fansons, je vous aime !
(S'il y a des fans qui passent par là et qui veulent nous rejoindre, n'hésitez pas, le forum, c'est par !)

(Comme d'hab', fautes pas corrigées, je ne me suis pas relue, je me lève dans 5h30, il est temps de faire dodo !)

jeudi 5 décembre 2013

Un Ange...


J'étais chez moi sans être chez moi, les visages étaient flous mais je sentais la présence de ma soeur et d'amis... Lesquels ? Aucune idée... 
Bouleversée par cette triste nouvelle, son image me hante, je ne veux pas pleurer. Je me réfugie dans ma chambre d'enfant, cette chambre avec mon vieux lit superposé et j'y découvre une photo, des pancartes avec des mots qui me brisent le coeur et me font sourire en même temps, des jeux de mots que je n'arrive pas trop à cerner... Puis, des offrandes (comme la tradition bouddhiste le veut), une jarre remplie de bonbons et d'Oreos, c'est si joliment disposé mais quelle idée farfelue ! Pourquoi offrir des sucreries ? Quoiqu'il en soit, je ne pensais pas que mon frère serait touché par ce décès, son geste me touche. Parce que oui, c'est bien mon frère qui a fait cet autel sur mon lit.
J'ai le coeur qui se resserre, se déchire, je souffre, j'ai envie de prendre un poignard et l'enfoncer dans mon abdomen, j'ai envie de sentir une autre douleur que celle du coeur... Je retiens malgré tout mes larmes... Par quel miracle ?

Je m'échappe, je me retrouve dans un endroit totalement inconnu, on aurait dit un mélange de mon ancien collège et d'aéroport... Mon ami est à mes côtés, je marche, il me suit silencieusement. 
Mes pas s'accélèrent, il me suit toujours, aucun mot ne sort, je n'ai pas le coeur à parler, je ne pense qu'à lui... Est-ce que mon ami sait que je suis triste ? Est-ce qu'il se rend compte que j'ai le coeur qui est sur le point d'exploser ? Peut-être pas...
Nous voilà dehors, je suis surprise par ce soleil orangé et ce champ de blé, la douleur se fait plus forte devant la beauté du paysage. Je ne peux plus me contenir, il faut que ça sorte. Mon ami avance plus vite... Quelques larmes se déposent sur mes pommettes, de plus en plus nombreuses, elles roulent lentement le long de mes joues. Je sanglote, j'essaie de rester discrète pour qu'il ne m'entende pas, je renifle, il m'entend forcément. C'est fini, je perds le contrôle et pleure comme une enfant.
Mon ami ne réagit pas, il se retourne très légèrement deux ou trois fois et continue à marcher comme s'il n'avait rien remarqué. Je lui en veux énormément. Pourquoi est-ce que tu ne me consoles pas ? J'ai besoin de toi.
D'un coup d'un seul, il se retourne, je suis étonnée, je le vois, les yeux brillants, mouillés par les larmes qui coulent à flot, il me dit "Sorry, I'm so sorry", il a l'air dévasté. Je le vois partir en courant. Ça me fend le coeur, je veux lui parler, je ne veux pas qu'il parte. Je me dis qu'il n'avait pas l'air désolé de partir mais désolé de nous voir souffrir de son départ. Oui, je dis "nous", je parle de toutes ces personnes abattues par sa disparition.


Je suis dans un sommeil léger mais je sens les larmes couler réellement, je me réveille.

C'était dimanche dernier, un ami de mon frère a sonné à l'interphone à 8h du matin... Comme tous les jours, je saute sur mon portable et je m'empresse de checker Facebook et Twitter, un automatisme... C'est là que je tombe sur deux tweets de Ludivine, un premier qui évoque un éventuel décès, un second qui le confirme. Je n'y crois pas, cette nouvelle me fend le coeur, je suis sous le choc, Paul Walker est décédé.
Je m'étais rendormie après avoir appris la nouvelle, en me disant que la veille, pendant que je papotais tranquillement, mon verre de vin à la main, Paul Walker était en train de mourir (Vers 15h30 aux Etats-Unis apparemment).

Ce 1er Décembre, j'étais en deuil, aujourd'hui encore, je pleure sa mort. Pour certains, le fait d'être profondément touché et blessé par le décès d'une personne célèbre que l'on ne "connaissait" pas est complètement ridicule. Pour moi, Paul Walker est un ange et l'a toujours été.  Il avait ce petit quelque chose, une aura...
Ludivine vous l'expliquera plus en détails dans cet article. Nous voyons les choses de la même manière, nous avions la même idée d'article sans même s'être consulté avant. Je ne vais donc pas vous dire tout ce que j'ai sur le coeur, cet article serait interminable. Je vous raconte donc "juste" mon rêve que j'ai pris comme un au revoir de sa part même si je sais pertinemment qu'on me jugera, qu'on me prendra pour une imbécile ou une folle. J'ai toujours eu droit à un au revoir des personnes que j'aimais et que j'ai perdu, dans mes rêves.
Si je vous dis qu'en parlant à Ludivine ce matin, on s'est rendu compte que j'avais rêvé de ce qu'elle a vécu cette nuit, est-ce que vous me croirez ?

Je vous invite à regarder cette vidéo hommage qui m'a fait fondre en larmes hier soir avant de me coucher et ce matin encore à mon réveil. (Si vous êtes facile de la larme comme moi, je ne vous conseille pas de lire les commentaires)

Et voici un petit bout de ce que cet homme était :

“Paul wasn’t someone who would just write a check and lend his name to an organization; he was the heart and soul of Reach Out WorldWide. Paul was the first one in and the last one out, he led by example and his hard work and dedication inspired everyone who had the privilege of working with him. He led one of the first teams into the hardest hit areas of Haiti and traveled to Chili to bring water, medical aid and hope after the Earthquake and Tsunami. He ran a chainsaw clearing debris and helping people get back into their homes during the hottest days after the tornadoes in Alabama… Some people play a hero, Paul was a hero. Paul was an honorable, hardworking, dedicated, respectful man with a humble spirit who shared his blessings with those who needed it most. It was an honor and a privilege to be able to work with, learn and look up to someone who walked the walk.” - JD Dorfman, Reach Out Worldwide
(Pour ceux que ça intéresse d'en savoir plus, c'est par )

Je vous demanderai juste une chose, si certains d'entre vous pensent que c'est injuste de ne pas citer, dans cet article, l'ami décédé avec lui dans cet accident de voiture, abstenez-vous. C'est bien entendu triste mais aujourd'hui, c'est la mort de Paul Walker que je pleure, l'homme qu'il était à mes yeux et aux yeux de nombreuses personnes.

RIP Angel.

vendredi 8 novembre 2013

Muse au cinéma [Grand Rex, 7 novembre 2013]

Bon, me revoilà pour vous parler de Muse, on est groupie ou on l'est pas hein !

Après la projection à la Géode le 5 Novembre, je ne pouvais tout simplement pas rater l'occasion de revoir ce film, j'y serais même allée seule, moi, la grosse phobique sociale ! 
En me baladant sur le forum Musesque, j'ai vu qu'une autre fan y allait seule, je me suis dit "Pourquoi pas ?" et je lui ai proposé d'y aller avec moi, enfin, j'ai plus tapé l'incruste qu'autre chose... 
J'ai préparé mon billet le soir, je l'ai bien plié pour qu'il ne s'abîme pas dans mon sac poubelle à main rempli de bordel.

Je prends donc gaiement (on y croit...) le chemin du métro pour aller travailler. Comme à chaque fois, quand on me tend les journaux, je les prends pour faire plaisir et les jette quand on ne me voit plus mais là, oooooh, MATTIOUUUUUU ! Tout de suite, ça met de bonne humeur !

Je devais finir à 18h mais, fidèle à moi-même (càd, petite jaune qui fait des Nike dans une cave), j'ai travaillé trop vite et j'ai fini à 15h30 et en ne me pressant pas... En même temps, c'était une mission où je devais juste retranscrire des trucs, moi, la folle du clavier, faut pas me donner ce genre de mission ! M'enfin, c'est moi qui suis perdante vu que je gagne moins de sous, vive l'intérim !

Bref, j'avais rendez-vous seulement à 19h, je me suis dit que j'allais traîner vers le Grand Rex et trouver un Starbucks pour me poser et recharger mon tel de merde, vous connaissez le tel qui se décharge plus vite que son ombre ? Bah, c'est mon Nokia Lumia !
Je suis arrivée devant la salle "Oh putain, les salopards, y a aucune affiche, ils abuuuuusent !", J'ai marché un peu et Ooooh, un Starbucks tout près de la salle ! J'y ai posé mes petites fesses, j'ai commandé ma petite salade et mon thé glacé. Chanceuse comme je suis (c'est tellement rare), il restait une seule place, fauteuil confortable et prise électrique à proximité, elle est pas belle la vie ? J'ai lu mon magazine (celui que j'ai acheté juste pour le produit Tony & Guy offert), j'ai fait le test à la con et j'ai écrit. Sur papier cette fois-ci, c'est rare quand on a un blog mais ça fait du bien !

A 19h, je suis allée devant le Mcdo et ooooh, ils sont pas si salauds que ça au Grand Rex, c'était tout illuminé de Muse !


J'ai pris mes photos puis j'ai attendu la demoiselle qui a eu des problèmes de transports, on s'est installées le temps qu'elle mange (je vous raconte pas la queue de 30 ans...), on a papoté, parlé de Muse... Encore, encore et encoooooore ! Allez zou, on file au Grand Rex !
La photo est moche mais l'enfant qui sourit bah, ça me fait rire, m'en faut peu, je sais !
Le film :On nous donne nos tickets.

 On arrive dans la salle qui est déjà bien remplie, "Ooooh, c'est quoi ces gens qui sont en bas, ils sont tout près eux !", ils sont tout simplement arrivés plus tôt...

Bon bah, on va se mettre sur le côté, en même temps, on a pas trop le choix. En tout cas, j'avais oublié à quel point c'était joli à l'intérieur ! Puis, on se met très vite dans l'ambiance avec les chansons de Muse qui passent :) (si siii, j'te jure des chansons MUSE quoi !) En attendant que le la projection commence, on papote toujours et encore... Les lumières s'éteignent, on applaudit timidement et c'est parti mon kikiiiiiiii ! Place à la projection !

Des fans, des groupies, des Musers, des jeunes, des moins jeunes, des couples, des sans amis (sans doute...) bon, des gens qui courent dans tous les sens à l'ouverture des portes, ceux qui y vont tranquillement parce qu'ils sont en gradin, ceux qui se précipitent pour avoir le premier rang. 

Ayé, on est dans l'ambiance ! On s'y croirait presque !

-Ouverture du bal avec la fantastique "Supremacy" (je me fais rire moi-même à dire ça, parce qu'il y en a tellement que je trouve fantastiques...), Mattiou, avec sa guitare, il me fait juste péter un câble (mais genre vraiment, vraiment) ! J'ai toujours envie de me mettre debout et faire comme lui, moi qui ne connais même pas les pauvres notes que je joue à la guitare... J'ai envie de chanter enfin, plutôt crier comme une tarée "Your suuuuupremacyyyyyyyyyyyyyyyy", on est au ciné, pas dans mon salon, on va donc éviter, je vais me contenter de taper du pied.

-Attention, Mattiou se fout dans sa position top moumoute ! Un peu comme ça :
C'est au tour de "Panic Station"! Là, c'est un peu horrible, parce que sur cette chanson, t'as trop envie de bouger tes fesses quoi ! A la place, t'apprécies, tu bouges un peu ta tête, tu chantes doucement et tu entends cette frustration au fond de toi "Putain Lumi, tu crains, lève-toi, bouge ton cul, danse !"... Non, ça ira petite frustration, je ne suis pas folle. Oh wait...

Je vous laisse découvrir la petite touche d'humour Musesque en vidéo ;)

-*Viii vuuu vuuu viouuuuuuuuuuuh* !!! (Quoi ? Vous avez pas reconnu ?!) "Plug In Paris Baby" is in da place ! La chanson qui m'avait fait pété un câble le 21 Juin dernier. A. me dit qu'elle sait la jouer à la guitare, "Quoiiii ?! Tu joues à la guitare aussi ? Je pensais que tu jouais que de la batterie !", ouais, on est trop des malpolies, on parle au ciné ! 

-On passe au plat de "Resistance" (avouez, vous avez trop rigolé avec mon super jeu de mot merdique ! En tout cas, moi, j'en suis super fière parce qu'il m'est venu spontanément, là, comme ça. Ouais, bon, ok, il est juste drôle parce qu'il est tellement pas drôle qu'en fait, il en devient drôle, c'est drôle hein ! Puis, ça va, ma parenthèse elle fait pas 3km...), un peu d'amour, ça fait pas de mal... On voit une jeune fille chanter "Hoooold me" en s'auto-câlinant, c'est meugnon (même si perso, j'aurais pas trop apprécié être filmée à ce moment là) ! "Resistance" n'est pas une de mes chansons préférées que j'aime à la folie et pour laquelle je donnerais un rein pour que Mattiou me la chante dans mon salon mais le voir la chanter en live, j'avoue que c'est pas mal touchant. Puis merde quoi, "Love is our resistance", c'est beau !

-Oh, mais où est passée la couleur ? Mais mais, c'est quoi ce gars avec cette tête de sadique ? Bon, ils ont décidé que l'image serait en noir et blanc sur "Animals". Je vous avouerai que cette chanson, je l'aime bien mais c'est très récent, j'ai toujours eu du mal avec, il y a une histoire derrière... Une histoire plus que tragique... Bon, en fait, c'est juste qu'on m'a traumatisée avant que je l'entende, on m'en a parlé et on me l'a chantée... mal. Du coup, j'ai jamais pu l'écouter sérieusement, c'est resté un réel traumatisme !
Bref, sur cette chanson, on a droit à un vilain Monsieur avec une tête pas très sympathique qui balance des billets (des Musos plus précisément) avec un air dédaigneux. 

*Harmonica by Chris (aka le gars méga canon en vrai)*

-A vrai dire, je ne me souviens plus exactement comment j'ai vécu "Knights of Cydonia", c'est une chanson que j'adorais mais elle a  un peu perdu de son charme, j'ignore pourquoi, je dirais bien que je l'ai trop écoutée mais je devrais dire la même chose de toute leur discographie... Je dis ça mais c'est périodique en fait, j'ai des chansons favorites par moment. Dans deux semaines, je vous dirai que c'est la chanson de ma vie ! En tout cas, ce soir là, elle ne m'a pas fait plus d'effet que ça, j'ai juste eu envie de lever le bras d'un air déterminé et chanter avec Mattiou "No oooone's gonna take me aliiiiive, the time has come to make things riiight, you and I must fight for our riiiiiiiiights, you and I must fight to surviiiiiiiiiive", non mais, cette chanson est quand même canon ! Je la conseille vivement aux non-Musers.
Tenez, c'est cadeau !


-Un petit peu de douceur avec "Explorers", Mattiou au piano, fiouuuh, mon coeur de groupie fond comme un m&m's fondrait dans ma main (souvenez vous de ces pubs mensongères "Fond dans la bouche mais pas dans la main !" Et mon cul, c'est du poulet ?). 
"Freeeee meee, freeee me, free me from this woooorld", oui Matt, libère-moi ! Plus sérieusement, j'avais un peu le coeur qui se resserrait à ce moment là.



-On lâche le mode guimauve pour un peu beaucoup d'hystérie... "Hysteria", aaah... Si tu savais comme je t'aime. Quand j'entends les premières notes, j'ai envie de me lever, sauter, secouer la tête et perdre le contrôle, quand à l'instru... C'est typiquement sur ce genre de chansons que j'ai envie de chanter le son de l'instrument. Oui, seul Muse me fait cet effet, ce groupe me donne envie de chanter les instruments.


-Petit retour à en adolescence, "Feeling Good", te voici, te voilà, j'ai abusé de toi il quelques années... On a droit a une femme qui s'asperge avec une pompe à essence, on va dire que c'est conceptuel !

-*Poum poum poum poum* "When darkness falls and surounds you... When you fall down...", la chanson d'A., "Follow Me", j'apprécie tout autant. Qui n'apprécierait pas ? Matthew qui écrit une chanson en s'inspirant de la naissance de son fils, battements de son coeur en bonus. Ne me dites pas que vous ne trouvez pas ça beau ?

-Mattiou, lunettes sur le nez. Attention, pas n'importe quelles lunettes !
Là, on sait que c'est au tour de "Madness", je pense toujours à Siandre qui est en keaffance (il est pas trop laid ce mot ? J'aime utiliser des mots que je n'aime pas...) devant Madness et ça a d'ailleurs été son coup de coeur le 21 Juin, quand il chante "I need your looooove", elle lève les bras vers le ciel, ferme les yeux et vis ces paroles. J'ai pensé à elle pendant toute la chanson ;)

-On en est déjà à la 13ème chanson, le temps passe vite... "Time is Running Out", tout le monde la connaît celle-là, fan de Muse ou pas, ne me dites surtout pas le contraire ! Pour ma part, les souvenirs remontent, oui, j'étais encore jeune quand je l'écoutais. Je chante et me demande (dans ma tête hein) "Mais, comment ça se fait que je connaisse les paroles, j'ai arrêté de les suivre après le 2ème album !", en tout cas, elle me fait du bien cette chanson-souvenir.

- Séquence émotion, "Guiding Light", la chanson qui sera jouée à mon mariage, juste avant "Invincible" ! Je suis toute émotionnée mais j'ai un petit pincement au coeur parce que j'avoue que j'aurais préféré "Unintended" ou "Blackout", quand je vois la bonne femme sortir de l'ampoule géante, je pense automatiquement au 21 Juin, au Stade de France, toute l'émotion qui m'envahissait, j'aurais tellement revoir ça (même si c'est dispo en qualité Tati barbesse sur youtube) vous avez abusé les gars sur le coup hein !
Non mais Unintended quoi !


-Un des moments les plus forts du film (pour moi en tout cas mais je ne pense pas être la seule), rapprochement de Matthew (vous avez remarqué ? Je dis Matt ou Matthew quand je parle plus sérieusement !) avec son public adoré... En voyant ces images, t'as juste envie de l'aimer plus que tu ne l'aimes déjà. C'est sur "Undisclosed Desires" que je m'étais d'ailleurs rendue compte que non, Matthew ne chante pas en playback. Je pense être objective quand je dis que Matt a vraiment l'air d'apprécier ce qu'il fait à ce moment là, qu'il fait ça pour lui et pour ses fans. En tout cas, ce moment est fort en émotion ! Vivement la sortie du DVD que je puisse revoir ça !

-Bon, je la fais courte sur "Supermassive Black Hole", j'adore, il n'y a pas grand chose à dire.

-Une de mes favorites du moment, "Survival", encore une chanson qui donne envie de chanter la guitare, c'est certes, très très laid mais, je vous rassure, je ne l'ai pas fait, je ne le fais qu'en comité très très restreint !


-Joker sur "Isolated System", déjà parce que je n'ai pas grand chose à dire mais aussi parce qu'il est 2h44 et que j'ai la flemme !

-Wouhouuuuu ! "Uprising", LA chanson qui me donne envie de danser et taper du pied dans le métro ! Le public est apparemment du même avis ce soir, on tape dans nos mains, on chante, ça sent la fin... Mattiou nous surprend toujours avec ses petits "fuck" glissés à la ni vu ni connu, j'te fuck... "They wiiiill noooot fucking control us !" Owiii Mattiou, que tu es sexy même quand tu dis des gros mots ! Surtout quand t'en dis même... Il est tard, faut pas m'en vouloir.

-Puis... La meilleure pour la fin, j'en ai parlé dans mon précédent article sans donner le titre de la chanson pour ne spoiler personne mais "Starlight" est une chanson très très importante pour moi, je vous l'ai sans doute déjà dit dans mais c'était le pseudo d'une amie que je considérais comme ma petite soeur. Elle s'est donné la mort, ça fait déjà 6 ans, elle n'en avait que 19. Elle était fan de Muse et je ne peux pas écouter cette chanson sans penser à elle. I'll never let you go, if you promise not to fade away.
Le public était enthousiaste, le *Clap. Clap clap. Clap. Clap clap clap*, toujours présent ! Moi, j'ai toujours du mal alors je le fais un temps et m'arrête vite avant de me gourer !
Bon... Bah, voilà... C'est finiiii, c'est encore une fois passé trop vite !




J'ai préféré cette projection à celle de la Géode. Je ne sais pas pourquoi, sans doute parce que j'ai tout simplement profité à fond, aussi parce que je n'avais pas rencontré le groupe juste avant et que je pouvais vraiment me concentrer sur le film sans me dire "Putain mais j'ai rencontré Muse !", "Mais merde, j'y crois pas, même dans mes rêves les plus fous, je me serais jamais vue prendre une photo avec Mattiouuuuuu !". J'ai aussi trouvé le public plus enjoué, j'ai pu placer quelques "Wouuuuuuuh !", certes, ils étaient discrets et hésitants mais ils étaient bien présents :)
Grosse frustration de ne pas pouvoir sautiller dans tous les sens et chanter comme une casserole jusqu'à ne plus avoir de voix mais bon... On va dire que je garde mon énergie pour le prochain concert ! Dans... Bien trop longtemps !
Je me retrouve des étoiles plein les yeux (une affiche grattée par la même occasion), je ne ressens même pas cette petite déprime habituelle, j'ai tout simplement apprécié et je me dis que... PUTAIN, JE LES AIME !

Pour les plus curieux, je rappelle que le DVD sort le 2 Décembre :)

J'aurais préféré une affiche du 5 mais je vais pas faire ma difficile !

Voilà, voilàààà ! Comme d'hab', il est tard et j'ai la flemme de me relire, il est 4h05, je le ferai donc plus tard, quoique, je devrais peut-être commencer par relire mon précédent article sur eux...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 novembre 2013

[Vis ma vie de groupie] Muse à la Géode.

Il y a quelques semaines, j'apprenais la sortie du prochain DVD de Muse ainsi que sa projection au cinéma. Quand la date ont été annoncée (le 7 Novembre), la groupie hystérique qui sommeille au fond de moi n'a pas pu s'empêcher de scotcher le PC en attendant que les places soient en vente.
F5 F5 F5... Aaaaah, enfin ! "Ah bah tiens, le 5 Novembre à la Géode !", si c'est pas la classe ça, une avant-première ! Bon, le même jour que Woodkid, ça me fait un peu mal au coeur de le rater mais il repasse en Février. Je demande donc à ma soeur et une autre copine si elles veulent y aller, 20€ pour voir ça, elles n'ont pas envie, je m'empresse donc de prendre deux places, une pour moi, une pour Siandre, elle viendra, qu'elle le veuille ou non ! Après quelques problèmes de planning, Siandre m'annonce qu'elle ne pourra pas, malheur... Je suis triste et énervée. Je n'ai pas envie d'y aller seule, pour moi, c'est une chose à partager.
Quelques jours plus tard, elle m'appelle pour me dire qu'elle s'est arrangée avec une collègue, fiouh, faut pas me faire des frayeurs comme ça roooh ! Le lendemain, je reçois un message privé, j'étais sur Skype avec ma connasse, j'ai lu mon message et elle a vu mon visage se décomposer, j'ai mis mes mains sur ma bouche, j'étais choquée : "Putain,y aura Muse le 5 !!!", "Hein ? Comment ça y aura Muse ? Le groupe ?", "Ouiii, ils seront à la projection !!!", "Aaaah ! Bah dis donc, ton visage a complètement changer, on voit te regard pétiller !", j'avais l'impression d'avoir gagné au loto ! Franchement, c'était tout comme ! Elle m'a demandé ce que j'allais faire dédicacer, le truc auquel je ne pensais absolument pas... "Euuuuh, le premier album bien sûr, je l'ai écouté en boucle ado !", je l'ai tout de suite trouvé, ce qui est pas mal étonnant bordélique comme je suis... Bref, j'étais une Lumi surexcitée ce jour là mais je ne savais pas ce qui m'attendait...

Le jour J, je me préparais tranquillement mais j'étais tellement excitée que j'en avais la nausée et c'est très très rare que je ressente ça plusieurs heures avant un événement, je suis plus du genre à réaliser 1h avant.
Bon, rendez-vous avec Siandre à 15h, bien entendu, je suis arrivée à 15h30, ça sert à quoi d'arriver à l'heure ? Hop, on prend la ligne 7, la Cité des sciences n'est pas loin du tout de la sortie. On avance, on se demande ce qu'on va faire jusqu'à 18h15, on va se renseigner, demander où il faudra chercher nos places et on demande par la même occasion s'ils ont une cafet', merci mon Dieu, on va pouvoir se poser au chaud et manger, MANGEEEEEER !
On se perd un peu là dedans, la première cafet' ne fait plus rien de salé à cette heure-ci, on passe donc en face et là, ooooh surprise ! On entend Muse bien fort, il y a aussi des affiches, la préparation du Tapis Rouge est en train de se faire, je suis déjà toute heureuse...


On trouve un autre endroit pour manger, je me prends une salade caesar qui n'en est pas vraiment une (ouais, la vinaigrette à l'huile d'olive/vinaigre balsamique, j'appelle pas trop ça une sauce caesar...), elle se prend des pâtes au saumon avec un petit gâteau au chocolat. Je contemple la déco Muse, je souris bêtement, ça me rend tout simplement heureuse d'être à cet endroit avec un fond musical musesque. Je prends quelques photos et flood Twitter et Facebook, faut bien que je partage ma joie non ? Je file ensuite aux toilettes, je fais mon petit pipi (ça vous intéresse n'est-ce pas ?), je ressors de l'autre côté et oooooooh, un MUSE lumineux sur le sol, c'est trop trop la classe !
Après avoir fini de manger, on remonte à l'étage où on est censé prendre nos bracelets (parce que oui, les places sont des bracelets en fait). On ne sait pas trop quoi faire, on se fout sur des sièges et on attend, je commence à voir un petit (pas si petit d'ailleurs) groupe, je me dis qu'ils font déjà la queue, on va les rejoindre et effectivement, ils faisaient déjà la queue ! On va donc les rejoindre.
C'est ici qu'on commence la queue

Le temps passe très lentement, on se moque d'un gars devant nous qui a l'air de saouler la fille qui l'accompagne, il n'arrête pas de parler, elle ne peut même pas en placer une ! La pauvre...
Enfiiiiiiin, la queue avance (par écrit, ça a l'air bien rapide mais je peux vous dire qu'en vrai, c'était frustrant), l'excitation monte un petit peu, on enfile nos bracelets rouges (pas très très beaux, je m'attendais à un joli truc en plastique et tout moi haha).
Allez zou ! On prend l'ascenseur et on arrive au Tapis rouge. Bon, vu comme ça, il est pas joli joli mais au dernier moment ils ont enlevé le plastique qui le protégeait.
"Les bracelets rouges, c'est par la droite !", on fait une sale gueule parce qu'il n'y a plus de place contre la barrière, on est un peu naines, vous comprenez... On trouve enfin une place derrière un gros pilier mais c'est déjà ça ! On a envie de se fumer une clope mais on commence à être bien bien serrées, tant pis, on va se les geler, on ne peut même pas fumer par respect pour les autres autour. C'est pas graaaaave hein... Surtout que fumer, c'est un peu MON truc quand j'attends un groupe/artiste, moi ? Chiante ? JAMAIS !
Les chansons de Muse qui passent aident quand même pendant cette attente insoutenable ! Je tweet, je tweet, je tweet, je facebook tout autant (si, j'vous jure, ça existe facebooker), ça fait chier mes amis facebookiens mais je m'en contrebalance ! Je commence à avoir froid au mains puis... On entend des premiers cris vers le fond, Siandre me sort : "Ouais ouais, ils sont là, regarde tous les flash là bas !". Ils mettent un peu de temps à arriver dans notre champs de vision mais on sait qu'ils sont là vu tous les appareils/téléphones qui se lèvent...

On entend des cris un peu plus proches, on aperçoit une petite tête blonde, Aaaaaaah Dom ! Ayé, ils son là, près de nous ! J'essaie de prendre des photos avec mon super zoom, super appareil de merde, merci, grâce à lui, je n'ai aucune bonne photo ! Il s'approche et va de l'autre côté, roooh, petit coquin Dom, t'aimes nous faire languir hein ! 
Chris arrive à son tour, avec Siandre, on a carrément la même réaction "Putain, il est bien !" (bah quoi ? Il est joli, il est joli, c'est pas de notre faute hein !), il est beaucoup mieux qu'en photos/vidéos !
Les photos que je prends sont toujours aussi pourries, il arrive vers nous, me signe la pochette de Showbiz avec un stylo bic... Mais Chris, j'ai mon super feutre argenté... Il revient vers moi, ne voit pas son autographe sur la pochette, la reprend et voit qu'elle y est (bah oui, au stylo, c'est bof hein...), qu'il est gentiiiiiil ! Timide comme je suis, je n'ose pas lui demander de faire une photo et le voit partir sans rien dire.
Là, on voit Matt arriver, aaaaaaaah Matt, AAAAAAAH MATT ! Photos toujours floues et pourries.
Ouuuuh, la chanceuse, elle va avoir une jolie photo !
Il s'approche de nous, il arrive tout près, je ne réalise vraiment pas, puis, je le vois devant moi... Euuuuuh, je fais quoi moi à part lui tendre ma pochette ?! Pendant qu'il signe, (parce qu'il prend le temps de bien signer) je ne sais pas d'où me sort cet élan de courage, "Matt, can I take a picture with you please ?", sans bafouiller, avec un accent parfait (vous savez, celui que j'ai seulement quand je suis pompette...), bah oui, je suis quand même une tapette, quand j'y repense, je m'étonne encore, je ne sais toujours pas comment j'ai réussi mais Dieu merci, j'ai osé ! Il me répond très gentiment "Yes of course !" (un truc dans le genre en un peu plus long, je n'ai pas retenu sur le coup mais je sais que sa gentillesse m'a étonnée).
Il me demande si je veux qu'il prenne la photo lui-même mais j'avais déjà demandé à Siandre de la prendre et franchement, avec mon bridge de merde, il aurait eu beaucoup de mal je pense... Du coup, avec les groupies un peu partout qui l'appelaient et lui parlaient, il ne regarde pas l'objectif et en bonus, j'ai une sale gueule alors que j'étais quand même pas canon canon ce jour là mais j'étais pas mal ! (A l'époque, j'aimais bien les pub' de Yop moi...) Bon... A vrai dire, je m'en fous, j'ai ma putain de photo avec MAFFIOUUUUUU ! Je suis tellement heureuse que je me fous de l'exposer à la Terre entière !

Dom le coquinou revient vers nous, il prend des photos, signe des autographes et s'en va juste quand c'est mon tour ! Moi, comme d'hab, je n'ose pas lui dire "Dooom, can IIIIII ?", tant pis... (Je vous l'avais dit que ce pilier allait m'emmerder !).
Voilà, t'es content Dom ? Il manque ta signature à côté du caca de pigeon que Chris m'a fait et le magnifique autographe de Maffiou !



Petite précision :
Je tiens quand même à dire que Muse est un groupe que j'aime vraiment/principalement pour sa musique. Jamais je n'aurais pensé les approcher de si près, je me suis toujours dit que je ne les rencontrerai jamais. Je n'ai même pas osé rêver de ça (véridique) tellement ça me paraissait impossible. Avant de les voir sur scène en Juin, je me disais "Je peux pas être fan de ce groupe, c'est un trop gros groupe, je serais trop frustrée.". Bref, ce rêve que je n'ai jamais osé avoir est devenu réalité ce soir et j'ai du mal à m'en remettre...

Après tant d'émotion, on se dirige vers la salle de cinéma, on se place dans les premiers rangs (c'est là qu'on se dit qu'on a bien fait de se placer dans la queue avant l'heure), on nous présente l'événement puis place à Muuuuuse ! Ils arrivent sur scène, font leur petit speech, je suis heureuse. Heureuse mais un peu blonde, je pensais avoir tout filmé (de très près vu notre situation et mon zoom sympathique), ah bah noooon, j'ai oublié d'appuyer sur le bouton... Mais c'est géniaaaaal !


La projection commence enfin, j'ai des étoiles plein les yeux. Je reste frustrée parce que j'ai envie de sauter, taper dans mes mains, remuer ma crinière rose mais bon... Dans une salle de ciné, ça le fait pas trop, surtout qu'on se tord le cou à regarder l'écran hémisphérique de la Géode ! Toutes les émotions se mélangent, j'apprécie le concert mais je n'arrête pas de repenser à ce qui s'est passé avant, c'est très troublant !
Je ne vous raconterai rien pour ne pas spoiler les fans qui attendent de voir la séance du 7 Novembre et ceux qui attendent le DVD. La seule chose que je dirai, c'est "PUTAIN QU'ILS SONT EXCELLENT !". Beaucoup de personnes ne comprennent pas que je puisse mettre 20€ dans une place de cinéma pour la projection d'un concert, ces gens là, c'est juste qu'ils ne connaissent pas la magie de Muse ;) Parce que je peux vous dire que même si le groupe n'était présent qu'en tant que spectateur ce soir, on aurait pu s'y croire ! En voyant cette projection, je ne pouvais pas m'empêcher de penser à leurs futurs concerts, à cette magie qui nous transporte quand on les voit sur scène. Je sais quoi demander pour mes 30 ans maintenant, ça sera une cagnotte 100% Muse ! Notez-le bien hein ! 12 Février, DOUZE FÉVRIER !
Bref, c'était génial, mieux que je ne l'avais imaginé. Je n'ai même pas pensé une demie seconde au concert de Woodkid que j'étais en train de rater, il avait lieu au Zénith, tout près de la Géode mais ce que j'ai vécu ce soir n'a pas de prix.  J'ai eu le coeur serré pendant une chanson, une chanson très importante pour moi, j'avais les larmes aux yeux et c'était la dernière chanson... J'ai regardé Siandre choquée "Quoiiiii ?! C'est déjà la fin ?" C'est passé tellement vite ! J'étais tout de même contente que ça finisse sur ce petit bijou :) Je suis un tantinet déçue, quelques chansons manquaient mais on on ne peut pas tout avoir et je sais que je ne serai jamais satisfaite à 100%.
Je suis toute émotionnée encore une fois, trop de bonnes choses pour mon petit coeur ce soir, la petite déprime après Muse se fait déjà sentir, je vais me consoler en les écoutant en boucle et rester scotchée devant ma photo avec MAFFIOUUUUUUU !

Je vous conseille vivement d'aller voir cette projection le 7 Novembre, alors, malheureusement, il n'y a pas de séance dans toutes les villes mais vous pouvez vous rendre sur ce site et chercher la ville la plus proche de chez vous !
Sinon, le DVD sort le 2 Décembre, pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de voir la projection, je dis pas ça pour que vous me l'achetiez hein, PAS DU TOUT ! (Vous pouvez me demander mon adresse perso via le formulaire de contact)

Il est 2h22, moi qui avais décidé de me coucher il y a un peu plus d'une heure, je n'ai pas pu m'empêcher d'écrire ce brouillon d'article ! Je corrigerai et rajouterai l'introduction que j'ai eu la flemme d'écrire ;) (Bah oui, forcément, ça parle pas du 5 Novembre en lui-même, j'avais envie de vous raconter ma soirée moi !)

Voilà, voilà, vous savez tout, aujourd'hui, je suis partagée entre tristesse et joie, Muse me manque, j'ai toujours cette sale impression de m'être fait larguer après une ressenti aussi fort. je mettrai les photos de Siandre plus tard (j'en profiterai pour me relire, si vous voyez des fautes, n'hésitez surtout pas à me prévenir !), elle a réussi à en avoir des correctes ELLE !

mardi 29 octobre 2013

Mon obsession pour la Belle et la Bête.

Plus tôt dans la journée, je regardais cette petite vidéo postée sur Twitter par un membre de la Team Hellocoton.
Il s'agit d'un petit medley constitué de la plupart de mes Disney préférés !

-On commence avec Le Roi Lion,  je suis déjà toute gaga !
-On enchaîne sur Aladdin, je dormais souvent avec mon frère en écoutant la K7 audio (pas de blagues incestueuses ou de moqueries sur les K7, merci !)
-Ensuite Pocahontas qui me rappelle trop mes vacances aux States quand j'étais toute jeune (10/11 ans ?) ! On délirait souvent avec mon frère et ma soeur parce que c'est très drôle d'entendre "Pocahontas" avec l'accent américain. Super drôle...
-C'est au tour de La petite Sirène, mon préféré je pense, quand j'étais toute petite, encore une fois, entendre "Unda da seaaa, unda da seaaaa" (sous l'océan, sous l'océaaan, pour ceux qui n'ont pas compris) nous faisait bien rire, je sais pas si vous écoutiez Superloustic, si ce n'est pas le cas, vous avez raté quelque chose, cette radio était fantastique !
-On arrive à La Belle et la bête ! Je suis toute émotionnée, bah ouais, j'ai regardé ce dessin-animé genre euh 145 994 fois ?
Bref, regardez ce medley, il est génial !

La belle et la bête

Je me souviens l'avoir regardé tous les soirs en me couchant quand j'avais 18/19 ans (putain, y a plus de 10 ans déjà !). Mon ex m'avait offert le DVD pour mon plus grand bonheur mais surtout au grand regret de ma pauvre soeur...
Je voulais la forcer à le regarder, je chantais à tue-tête, c'était mon petit rituel. Ce que j'adorais par dessus tout ? Lui répéter "Y a quelque chose qu'hier encore n'existait paaaas, y a quelque chose qu'hier encore n'existait paaaas !". Je lui disais quand ça me prenait, matin, midi et soir, quand elle passait par là alors que je regardais le DVD, je lui disais "Attends ! Attends !", je lui mettais la scène et chantait... Moi ? Folle ? Noooon ! C'est quand même pas si jeune 18 ans en plus...
Les années sont passées, j'ai quand même arrêté de regarder le DVD tous les soirs mais il m'arrivait fréquemment de chanter cette petite phrase !

Attention, l'histoire ci-dessous ne sera peut-être bien entendu pas entièrement fidèle à la vraie, je n'y étais pas... Enfin presque.
En 2007/2008, ma soeur et la bande avaient décidé de se faire une petite soirée chez Gaylou qui habite au rez-de-chaussée, bon, il a quand même des barreaux aux fenêtres, c'est rassurant... Ou pas.
Ils ont passé la soirée à se goinfrer de cochonneries en tout genre, chocolats, bonbons, chips, pizzas, saucisson, bref, tout ce qu'il y a de plus gras et plus calorique ! Puis, ils se sont bourré la gueule, Gaylou étant dépressif comme d'habitude, il fallait qu'il noie son chagrin dans l'alcool, les autres, ils sont justes alcooliques. Ils chantaient et dansaient gaiement, se laissaient aller sur ces mélodies qui avaient bercé leur enfance. Aaaah que de souvenirs ! 
Une soirée Disney sans La Belle et la Bête, ce n'était pas possible ! Ils ont donc passé MA chanson, mon absence était pour eux, si pesante, ils étaient tristes, très tristes. Le coeur serré, ils ont tous versé une larme en pensant à moi puis ont sagement décidé de profiter de cette chanson... Ils ont été forts, ils ont laissé ce chagrin de côté et ont passé d'autres chansons mais au fond d'eux, la douleur était belle et bien présente, ils ne pensaient qu'à moi...

De l'autre côté de la planète (enfin, je ne sais pas vraiment si c'est de l'autre côté hein), à Montréal, moi, petite Lumi dans mon appart' avec des cafards qui sortent seulement quand la lumière est éteinte et surtout dans la salle de bain, je me faisais chier comme pas possible, mon copain de l'époque m'avait sans doutes délaissée pour faire de la 3D.
J'étais sous ma couette, téléphone à la main, je l'ai regardé, j'avais du crédit à utiliser très rapidement... "Oh, tiens, je vais essayer d'envoyer un SMS à ma soeur, je me demande si ça marche ! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire comme connerie ? Aaaah, ouais... J'ai trouvé !" (tout ça en me fichant royalement de l'heure, bah oui, pourquoi se préoccuper du sommeil des gens ?). "Y a quelque chose qu'hier encore n'existait paaaas" *Envoi du texto*

Retour en France, minuit et des cacahuètes : Le portable de ma soeur a vibré, un SMS aussi tard rooooh, ils se font pas chier les gens ! "Y a quelque chose qu'hier encore n'existait paaaas", "Mais qui c'est ? Nom d'un petit bonhomme ! Qui m'enverrait ce message et pourquoi ?! On nous espionne par la fenêtre ?!". Ils ont pris peur, pensaient qu'un psychopathe les épiait par la fenêtre... "Mais comment est-ce qu'il aurait pu avoir mon numéro ?!Baaaaaah, t'as qu'à pas habiter au rez-de-chaussée mon petit Gaylou hein ! 
Donc voilà... Mon obsession mais surtout ma connerie pour La Belle et la Bête m'a joué un petit tour, enfin, surtout à eux... Parce que moi, j'avoue que quand j'ai appris ça, je me suis bien marrée ! Le hasard a "bien" fait les choses !
Attention à vous, fans furieux de Disney, cette passion/folie peut créer de réels traumatismes à votre entourage. Je vous conseille vivement de ne pas abuser abusivement de façon abusive de tous ces films. Surtout, ne faites pas de soirée Disney, n'écoutez pas ces chansons en vous rappelant votre enfance, ne vous étonnez pas à encore connaître toutes les paroles tant d'années plus tard, ne regardez pas tous les Disney en VO parce que vous les avez assez regardés en VF, n'achetez pas des stickers La Belle et la Bête alors que vous ne savez pas du tout ce que vous allez en faire...

Sinon, bah... Y a quelque chose qu'hier encore n'existait paaaaaas :)

Non mais franchement, j'adoooore cette chanson, ce passage, tout !

Rendez-vous sur Hellocoton !