mercredi 6 mars 2013

Le sexe, c'est pas mécanique !


Weezer - Tired of having sex

Je mets rarement des points d'exclamation dans un titre mais là, c'était pas possible sans...

Certains hommes ne comprennent pas qu'il n'y a pas UNE technique pour satisfaire une femme au lit, ils vont s'obstiner à reproduire le même schéma avec toutes les femmes en pensant qu'ils sont super bons, ils sont persuadés d'être de bons coups... Que nenni mon petit, que nenni !

C'est un sujet qui m'énerve un petit peu (beaucoup) parce que quand tu le vis, c'est chiant, c'est nul, c'est d'un ennui... T'as envie de dire à ton partenaire "Oh Jean-Jacques, ça sert à rien de t'attarder comme ça, ça ne me fait strictement AUCUN effet alors maintenant, tu vas te calmer, t'arrêtes ton délire, tu te détends. Ca marchait peut-être avec ton ex, je ne suis pas ton ex. On va tout reprendre à zéro mon coco hein ?".
C. nous racontait que J. n'arrêtait pas de lui mordiller le téton, bon ok, ça va deux minutes sauf que lui, il lui faisait mal ! Puis il le faisait à chaque fois qu'ils couchaient ensemble... Oh mec, tu tâtes le terrain, tu tentes, tu regardes comment ta partenaire réagit, en général, si elle fait un peu la moue et qu'elle a ce petit air gêné, c'est qu'elle n' apprécie pas !
Souvent, ce sont les queutards qui ont ce genre de comportement, ceux qui changent de partenaire comme ils changent de chemise, ceux pour qui, la quantité est plus importante que la qualité. Ils doivent sans doutes penser que vu qu'ils se tapent 36 000 filles/femmes/pouffiasses, c'est qu'ils doivent être de sacrés bons coups.
Ils ont leur petite routine, leurs petits gestes qui nous font monter au plafond (du moins, c'est ce qu'ils pensent). Ils ont remarqué que Gertrude avait beaucoup aimé la petite levrette claquée hier soir donc Babette aimera forcément ça le lendemain.
Je voudrais donc que vous sachiez messieurs (oui, vous, qui ne me lisez pas), nous sommes toutes différentes, TOUTES, si Gertrude a pris son pied avec une levrette claquée, NON, Babette n'appréciera pas forcément de se prendre la fessée.

Soyez à l'écoute de votre partenaire, l'amour ça se fait à deux. Il faut parler à son/sa partenaire, savoir ce qui plaît/déplaît à l'autre, ça ne peut être que positif et faire évoluer les choses (quand l'autre est à l'écoute bien entendu) j'ai toujours pensé que c'était évident, que ça coulait de source, apparemment, pas pour ces hommes.
De toutes façons, à se comporter comme ça, un blocage est à prévoir, quand une femme ne se sent pas bien au lit, c'est dur pour elle de se forcer. J'ai eu ce problème avec un ex, j'ai essayé de lui en parler, il préférait faire à sa manière, j'avais l'impression de lui servir de poupée gonflable, il faisait toujours exactement les mêmes choses, quand on était au lit, j'étais déjà blasée de savoir comment ça allait se passer. Il a gagné le jackpot, j'ai commencé par ne plus faire d'efforts et j'ai fini par ne plus vouloir mais surtout ne plus pouvoir coucher avec.
Quand je couche avec un homme, je m'attends à ce que ce soit différent de ce que j'ai connu avant, ce que je partage avec cette personne doit être unique, je n'ai pas envie de me sentir comme un numéro ou encore un simple trou.
Puis une femme qui se sent à l'aise au lit, cherchera plus à faire plaisir à son partenaire, c'est un échange, une envie de partager, de faire plaisir à l'autre.
Le pire dans tout ça, c'est que c'est autant bénéfique pour l'homme que pour la femme donc ça serait bête de garder sa petite routine inefficace :)

Bon, oui, ça sent le vécu, j'ai juste eu un gros ras le bol, le gars avec qui je suis sortie récemment avait une bonne réputation... Je peux vous dire qu'il avait que la réputation de bonne. Il est tout ce que j'ai décrit dans cet article, il devait penser que la taille devait suffire... J'avais juste envie de lui dire "T'en as une grosse... Mais qu'est ce qu'on se fait chier au lit avec toi !". Je sentais rien, c'est pour dire.

6 commentaires:

  1. Le problème c'est que tu as beau leur dire, les mecs ne se remettent jamais en question, ça doit être génétique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, la plupart de mes ex étaient à l'écoute et ça se passait bien du coup mais le dernier pfiouuuuuuh, je pouvais rien lui dire et c'était nul à chier quoi -_-

      Supprimer
  2. Comme s'il y avait un mode d'emploi pour faire l'amour et qu'il fallait toujours faire la même chose pour faire jouir la partenaire...
    Peut-être que ces hommes-là ont peur de décevoir (ou surtout de prendre un goût dans leur gros égo), justement, alors ils font comme avec les autres : ça lui a plu à elle, ça leur plaira à TOUTES. Et noooon ~

    Mais comme tu l'as bien dit, faire l'amour c'est à DEUX. Il faudrait que certains ouvrent les yeux et comprennent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais et apparemment ça les dérange pas plus que ça -_-

      Supprimer