mardi 15 janvier 2013

Pourquoi être aussi catégorique ?





Il y a une chose qui me met hors de moi, les gens qui voient noir ou blanc. C'est pourtant connu, entre le noir et le blanc, il y a 50 nuances de gris ! (Ok je sors...)

Il y a quelques semaines, je vous donnais mon avis sur le mariage gay, je m'étais rendue à la manif' pour soutenir un pote. Dimanche, une manif' contre le mariage gay a eu lieu et j'ai lu des choses qui m'ont agacée au plus haut point.

G. (cet ami gay) et C. s'étaient pris le bec parce que C. ne voulait pas aller à la manif' pour le mariage gay et G. ne comprenait pas pourquoi, elle ne voulait tout simplement pas manifester pour une cause qui ne lui tenait pas spécialement à coeur. Elle n'allait pas se forcer, logique non ?
Il s'est ensuite mis à insulter les personnes qui manifestaient contre le mariage gay et là, c'est le drame... C'est parti en cacahuètes (bon ça va, moi j'ai pas assisté à toute la scène, on se refaisait la scène du Titanic sur le balcon de C. avec Siandre. Ouais je l'appellerai plus S. maintenant, on confond avec Princess S. et ce surnom est marrant)

Comme je le disais il y a peu de temps, je n'ai pas d'avis arrêté sur la question. Non, je ne suis ni pour, ni contre.
Je comprends qu'un couple gay veuille adopter, c'est tout à fait normal de vouloir construire sa vie avec des enfants MAIS je comprends aussi qu'on puisse être contre. On peut dire ce que l'on veut, un enfant élevé par un couple gay, ce n'est pas évident (oui oui, je vous vois venir "Mais pour les parents hétéro non plus, c'est pas évident !" teuteuteu, là n'est pas la question, concentrons nous un peu ! Je n'suis pas folle vous savez ?).
Les enfants sont déjà assez cruels entre eux, à leur âge, ils ne sont pas forcément apte à comprendre qu'une personne puisse aimer une personne du même sexe. Vous imaginez bien toutes les moqueries et méchancetés qu'ils peuvent se balancer... Pourtant, les enfants ne sont pas forcément les pires, les adultes peuvent et son souvent plus cruels et plus stupides.

J'ai vraiment du mal à me situer dans tout ce "bordel" mais quand je lis partout "Regardez moi ces cons qui manifestent contre le mariage gay"... Ca me rend folle ! Twitter, Facebook, tous les réseaux sociaux sont pourris par ce genre de commentaires. Donnez votre avis, ok, insulter et cracher son venin sans réfléchir  un minimum, bof.
A plusieurs reprises (j'étais d'ailleurs étonnée par le nombre), j'ai vu des personnes parler du divorce de leurs parents, mais euh, ça veut dire que les homo ne se séparent jamais ? Je ne comprends pas bien là... Oh puis y a les gens que j'entends parler, râler, critiquer bien haut et fort, oui oui, les gens font ce qu'ils veulent mais à force d'entendre tellement de conneries, moi, un jour je vais péter un câble et m'énerver contre cet inconnu qui dit de la merde depuis 10 minutes à la caisse d'un supermarché.
Quand aux personnes qui balancent des oeufs aux manifestants... Je vais éviter de donner mon avis, je risquerais d'être vraiment trop grossière... C'est intelligent de  balancer des oeufs sur les gens hein ?
Bref, faites des crêpes avec vos oeufs, c'est bon les crêpes... Eh oh, 4€ la boîte de 20 oeufs (et les moins chers hein, même pas bio et tout et tout !, si vous en voulez pas, moi je prends hein !

Le pire dans tout ça, c'est que la plupart des personnes qui sont choquées, qui crachent sur cette manifestation, sur ces manifestants, ce sont des personnes qui n'ont même pas pris la peine d'aller manifester pour le mariage gay (entres autres), et les "oh non j'avais pas le temps, j'étais trop occupé" blablabla, ça ne marche pas trop quand on passe sa journée à flooder les réseaux sociaux.
Que les personnes soient un peu remontées, je ne peux que le comprendre mais j'ai l'impression que certaines personnes balancent ça, sans avoir vraiment réfléchi à la question, pour faire bien, parce que "défendre" (c'est un bien grand mot...) les gays, ça fait bien.

Pourquoi être aussi catégorique ? Il suffit de réfléchir un touuuuut petit peu, c'est pas dur si ? Je ne dis pas que tous les gens qui manifestent ne sont pas homophobes, parce que oui, les homophobes ont du sauter sur l'occasion pour aller manifester mais pourquoi quelqu'un qui manifeste contre le mariage gay est forcément homophobe ?
Je veux dire, y a quand même un peu de marge non ? Je connais pas mal de personnes qui sont contre sans pour autant être homophobes, le mariage, l'adoption etc c'est pas rien. Même que ces gens bah ils ont des amis gays, ah si si si, j'te jure !
"Coucou, j'aime pas la rosette", "Quoiiiiii ? T'aimes pas la charcuterie alors !", bon ok, la métaphore est merdique (bah ouais, c'est sorti tout seul !) mais les gens, arrêtez d'être aussi catégoriques, posez vous, prenez une petite tisane, quelques biscuits et réfléchissez deux minutes, j'vous jure, ça coûte rien !

Bon bah voilà, j'ai encore pondu un énorme pavé sans le vouloir... C'est pas de ma faute si les gens sont chiants hein !
Allez, vous pouvez me jetez vos tomates dans la tête :) Faites de la bolognaise... C'est bon la bolognaise...

16 commentaires:

  1. Je comprends parfaitement. Et c'est vrai que les gamins entre eux sont horribles, donc si tu es différent tu seras forcément la cible des moqueries (même si tu n'as pas des parents homosexuels, mais seulement un nom de famille pas commun) (oui, ça sent le vécu, on m'insultait, etc. Bref, passons :3)

    Pour ceux qui "défendent" parce que c'est bien, oui, je vois là aussi. Mais c'est une forme d'homophobie. Comme quand on est bizarrement TROP gentil(le) avec des gens de couleur (je ne savais pas comment le formuler) parce qu'on a peur qu'on nous prenne pour un raciste si on fait ça, ou qu'on fait ceci. J'ai perdu le nom, et je ne crois pas que "racisme ordinaire" soit le terme. Enfin bref. Ça remonte à mon année de première, donc c'est assez loin ! o/

    Moi aussi je veux bien des oeufs. On fera des gâteaux comme ça. On en donnera à "la folle" ! 8D ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux qui défendent pour faire bien, c'est, c'est, c'est... Comment dire, bon déjà je trouve ça ridicule mais on se demande vraiment s'ils savent de quoi ils parlent, tt à l'heure justement j'ai eu droit à quelques petites remarques d'une personne dans ce genre, je me retiens vraiment de balancer des méchancetés...
      Allez, viens on va faire un gâteau de crêpes/nutella, c'est trop bon *.*

      Supprimer
    2. Sans doute pour avoir bonne conscience ? Ou je ne sais pas...

      Raaaaah crêpes au nutella ! J'arrrriveeeeuh ! (un jour, j'arriverai VRAIMENT, tu entendras sonner et "AH QUE COUCOU C'EST MOI !") :D ♥

      Supprimer
    3. Ooooh tu sais que j'en serai plus que ravie, on se fera aussi les ongles :D

      Supprimer
  2. Je te comprends et suis parfaitement de ton avis, j'ai eu cette meme discussion avec mes proches et pareil, j'ai le cul entre deux chaises et si on se mettait à nous poser la question en referendum je serai bien embêtée parce que je n'ai pas suffisament de clé pour connaitre la réponse. Et comme toi, j'ai du mal a saisir pourquoi on doit nécessairement choisir un "camp" ou l'autre pour se faire bien voir, je n'ai jamais été pour l' extrémisme que ce soit dans un sens ou l'autre parce que les extrêmes entrainent souvent des abus, des colères et des passions bien trop virulentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis, les extrêmes entraînent bcp de choses et c'est pourquoi ne je parle jamais de ça d'habitude, c'est vraiment un sujet que j'évite au max mais au bout d'un moment tu peux même plus éviter ça, tout le monde en parle, je m'étais vraiment juré de pas participer à ces débats mais t'y tombes quoique tu fasses...
      J'ai vraiment l'impression que du coup, nous qui avons le cul entre deux chaises, on s'en prend limite plus la gueule que les autres :/

      Supprimer
  3. un petit bout de réponse : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=l5xYVi1_cBs
    vu de l'intérieur, par ceux qui le vivent et qui ont les capacités à juger (comment ça, c'est trop long, c'est faux, ça permet de se faire une manucure avec pleeeein de couches.)
    personnellement, je suis pour, j'ai fait la manif du 16 décembre et j'irai à celle du 27 janvier, parce que outre mes convictions personnelle (je suis une fille à pédés), les propos tenus par les anti me font vraiment vomir (idées à l'emporte pièces, absence de recul sur leur propre situation, réactionnaires de base...) et me donnent envie de m'engager pour des gens qui comptent pour moi.
    et tout ça de la part d'une fille pas sûre de vouloir se marier ou d'avoir des enfants elle-même et qui était le bouc émissaire de la classe jusqu'au lycée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais des deux côtés y a des paroles déplacées hein, là, vraiment ce qui me saoule, c'est que pour certaines personnes TOUS ceux qui manifestent contre le mariage gay sont homophobes, je vois pas pourquoi être contre le mariage gay rend obligatoirement la personne homophobe, j'ai pas d'amis qui sont contre sans être homophobes, faut savoir faire la part des choses et c'est ce qui me saoule dans ce débat sans fin.
      Après perso, j'ai envie d'entendre les conneries ni de ceux qui sont pour, ni de ceux qui sont contre mais y a des cons partout et on y peux rien ;)

      Supprimer
    2. et puis ils sont nombreux, ces cons de cons. si toutes les personnes qui ne vont pas dans le sens du mariage pour tous ne sont pas homophobes, le souci du mouvement anti, c'est que justement, il draîne pas mal de vieux réacs bien pensants, limites fachos, les mêmes qui crachaient sur les enfants nés hors mariage y'a 40 ans et qui continuent d'avoir des positions pas claires sur la contraception.

      j'essaie en tout cas de toujours discuter, même avec des gens pas d'accord avec moi. quitte à se prendre le chou, autant le faire de manière polie et construite, c'est plus rigolo.

      Supprimer
    3. Bah, après les personnes qui sont contre et qui ne sont pas homophobes, elles vont manifester et c'est normal, elles vont défendre leur opinion et ça serait dommage qu'elle ne le fasse pas à cause de cons.
      J'ai un gros défaut, je n'aime pas débattre, je déteste ça, je trouve ça bien que t'essaies tjs de le faire mais j'en suis incapable, j'ai un sale caractère ;)

      Supprimer
    4. j'ai aussi un sale caractère. mais j'ai appris à modérer mes propos et à écouter, ça m'a prise sur le tard, hein. quand c'est trop catégorique en face, j'ai effectivement du mal, mais on a tous à gagner à discuter avec son voisin (sauf quand c'est un gros facho genre crâne rasé).

      Supprimer
  4. Moi je comprends qu'on manifeste pour défendre ses droits. Je ne comprends juste pas qu'on manifeste pour refuser des droits aux autres. Je sais pas, il parait que la France c'est le pays de l'égalité, et de nombreux pays européens ont déjà opté pour le mariage pour tous. Il ne s'agit pas que d'adoption. Un couple homosexuel peut très bien adopter de nos jours, il suffit d'adopter en célibataire. Imagine un enfant, élevé pendant des années sans aucun souci par un couple homosexuel. L'adoptant décède, le conjoint n'a AUCUN droit sur cet enfant, qui repart à l'adoption. Aucun droit non plus sur la succession. Défendre le mariage pour tous c'est aussi défendre le droit de ces enfants là, le droit de personnes qui sont comme nous. Nés libres et égaux en droits. J'arrive pas à saisir qu'on puisse être contre un tel postulat :-/
    Effectivement beaucoup de personnes pensent être contre sans être homophobe... mais dans ce cas, pourquoi ? A cause des enfants à élever...? Mais dans ce cas, si je force le trait, on peut aussi refuser le mariage pour les pauvres ?
    Désolée, vraiment, je comprends pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais franchement pas quoi te répondre, comme l'a dit Pshiiit, j'ai le cul entre deux chaises et je n'ai pas envie de prendre parti, je comprends les arguments de chacun, quand ça devient de l'intolérance, je comprends beaucoup moins...

      Supprimer
  5. Je suis tout à fait d'accord avec toi, perso je vis assez mal de me retrouver attaquée parce que je ne prends pas parti. Je me demande d'ailleurs si dans la manif de dimanche il n'y avait pas quelques personnes qui étaient là parce qu'elles se sont senties agressées et méprisées quand elles ont exprimé des inquiétudes ou posé des questions et qu'on leur a répondu du genre "si t'es pas pour t'es un sale homophobe et pis c'est tout".
    Et comme il y a des extrémistes un peu bourrins des deux côtés (entre Civitas chez les anti et les grands malades qui voulaient crucifier les cathos chez les pros), on va avoir du mal à assister à un débat apaisé ! Je pense que tout ceci n'est pas près de se calmer, malheureusement, ne serait-ce que parce que la force et la violence des "débats" attire l'attention pendant que d'autres sujets passent à la trappe (théorie du complot toussa ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est horrible, à chaque fois que je parle à des gens, j'ai l'impression que pour eux, je suis soit pour soit contre donc on me demande de me justifier, par exemple quand j'explique que je comprends telle ou telle chose, on va me demander de me justifier, j'ai vraiment besoin de justifier le fait que je comprenne l'avis de quelqu'un ?
      Je m'en prends surtout plein la gueule par les personnes qui pensent que je suis contre parce que je ne suis pas pour, bah non, désolée, je vais pas faire semblant et m'inventer un avis que je n'ai pas.
      Comme tu dis, c'est pas près de se calmer et c'est bien dommage, j'ai pour habitude de rester en retrait d'habitude, de ne pas exprimer mon avis publiquement et d'éviter le sujet, je préfère fuir mais y a toujours un moment où t'en peux plus de voir tant de conneries et tu pètes un câble, c'est en train de m'arriver :D

      Supprimer